LANDSKAP YC COPYRIGHT 2020. ALL RIGHTS RESERVED.

Sion

Recalibrage du lit du Rhône

 

Description

À travers Sion, un parc et un parcours continu au fil de l’eau

La vallée du Rhône est définie par la topographie héritée de l’époque glaciaire, avec deux coteaux distincts : l’adret orienté au Sud, sec et ensoleillé et l’ubac orienté au Nord, plus humide et ombragé.

Entre les deux, le Rhône s’écoule dans un étroit sillon divaguant au gré des affluents.

Ces poches sont souvent agricoles, parfois construites comme à travers le territoire de la ville de Sion. La ville constitue aujourd’hui un bouchon à travers la plaine, un obstacle à la continuité végétale dans le sens de la vallée. Ici, le Rhône est réduit à un mince canal d’écoulement. Sa taille et son emprise doivent être augmentées et épaissies, afin de faciliter l’écoulement de l’eau, d’élargir le corridor biologique le long de son lit et de permettre le développement d’activités récréatives et de loisirs sur ses berges.

Les voies de communication parallèles au Rhône engendrent de nombreuses coupures et réduisent la perméabilité entre les deux versants de la vallée. Complétées par le maillage parcellaire agricole, souvent perpendiculaire au fleuve, l’espace de la plaine est ainsi découpé, délimité et structuré de façon transversale.
À l’échelle de la plaine, le Rhône doit devenir à la fois la colonne vertébrale et le fil conducteur entre les zones urbanisées et à l’échelle de la ville de Sion, le maillon manquant dans le réseau des espaces publics.
Plusieurs nouveaux points de franchissement sont nécessaires, ainsi qu’une requalification des parcours d’accès au fleuve de-puis la vieille ville et depuis les nouveaux quartiers.
Le territoire de la commune de Sion est délimité à l’Est par la Lienne et à l’Ouest par la Morge. Entre les deux, le tracé du Rhône est caractérisé par trois confluences : la Borgne, la Sionne et la Printze. Ces trois séquences modifient le caractère du fleuve et déterminent la nature de son aménagement.
En amont, les rives cultivées entourent le delta de la Borgne, le fleuve doit y être élargi avec une zone de prairie inondable.
Au centre, les rives urbaines entourent le delta de la Sionne. Un cheminement public est aménagé le long des rives en direction du Rhône. La ville se tourne vers le fleuve.
En aval, les rives actives entourent le delta de la Printze. C’est un secteur de loisirs et de détente, aménagé autour des étangs des Îles. L’élargissement généreux du fleuve en rive gauche jusqu’au pied du coteau, permet de créer une zone de méandre où la dynamique fluviale est révélée. En rive droite, un élargisse-ment plus mesuré permet de conserver les étangs d’eau claire adaptés à la baignade.
Deux parcours continus sont aménagés sur les berges pour cheminer le long du Rhône, étape incontournable de l’itinéraire qui relie le glacier du Rhône et le Lac Léman. La rive droite est destinée au déplacement rapide. Le traitement de la berge est continu, urbain, minéral et architecturé. L’aménagement est en terrasse : un quai haut, à l’abri des crues et une promenade basse, au contact de l’eau. La rive gauche est réservée aux déplacements lents. Le traitement de la berge est discontinu, naturel, végétal et paysager.
Entre les deux rives, plusieurs points de franchissement per-mettent des parcours en boucle autour du Rhône et du canal de Vissigen.
Plusieurs constructions nouvelles jalonnent le parcours du fleuve à travers la ville et guident les utilisateurs des berges. Elles sont implantées sur les points principaux de franchisse-ment qui relient les deux rives du fleuve et marquent la transition entre la ville historique au Nord et la ville nouvelle au Sud.
Ainsi, à travers la ville de Sion, la contrainte technique se trans-forme en opportunité urbanistique. Le projet célèbre les retrouvailles entre la ville de Sion et le Rhône, entre les habitants et leur fleuve.

 

Project details

Concours non laureat – 2ème prix

Date étude 2011-2012


Maître d’ouvrage
Canton du Valais, ville de Sion (Suisse)
Maître d’œuvre mandataire
In Situ paysages et urbanisme
E. Jalbert & A. Tardivon


Partenaires
P. Gagliardi, Nomad architectes, csb + kbm ingénieurs

Top