LANDSKAP YC COPYRIGHT 2020. ALL RIGHTS RESERVED.

Génève

Le Bois de la Bâtie

Concours primé: 2e prix

Description

Le Bois-de-la-Bâtie est un monument paysager que la Ville de Genève reçoit au XIXe siècle, site exceptionnel en frange de la ville, en surplomb de l’Arve et de la plaine de l’Aire. Le lieu est alors prisé pour les promenades dominicales et les vues qu’il offre sur le paysage.

Le présent concours avait pour objet d’offrir une nouvelle vie à la place de jeux qui s’est progressivement installée en bordure du grand pré, à l’orée de la forêt et au contact du bâtiment de la « cure de plein air » édifié en 1913. Réaliser un projet qui tire parti des qualités uniques du site, réveiller l’imaginaire de la forêt et du pré et mettre en œuvre les connaissances qui ont pour objet le corps dans l’espace pour offrir un site de jeu exceptionnel.

Le projet proposé replace le Bois-de-la-Bâtie dans une relation avec le territoire et offre une vision prospective du rôle de ce parc dans l’agglomération en développement. Il capte l’urbanisation dense de la ville de Lancy, propose une connexion avec l’entrée de la promenade des Crêtes et le PAV pour faire évoluer l’image du parc.

Le projet s’appuie, pour la composition de l’espace, sur des connexions nécessaires pour l’urbanisation future. Ces axes génèrent les nouveaux espaces du projet et les segmentent. La forêt de jeux exprime un développement de la surface forestière qui offre un usage ludique en référence à l’espace boisé. Elle est généreuse et recèle un bon potentiel d’utilisation. La diversité d’objets ludiques permet d’explorer plusieurs facettes du jeu. Il a été apprécié que l’usage par les personnes à mobilité réduite (PMR) ait été pris en compte. L’aménagement de la place inondable a un caractère très urbain, elle constitue le geste fort du projet, offrant différents usages – jeux d’eau, place de spectacles – et permettant ainsi le développement du lien social. La construction d’un gradin monumental, dans le talus généré par le terrain de sport, conforte la position de celui-ci.

Le geste est généreux et visionnaire à l’échelle du territoire.

 

Project details

  • Date étude 2013
  • Superficie 1,5 Ha
  • Maître d’ouvrage
    Ville de Genève

 

  • Maître d’œuvre mandataire
    • In Situ paysages et urbanisme
  • Partenaires
    • Ganz & Muller, architectes
    • Caracol, Luc Mas, aires de jeux
Top